Le Livre d'Or
des voyageurs

 

 

Please reload

Zig et Puce

 

Tout à commencé en Novembre 2013, mes 1er pas sur la terre du Bénin.

J'y ai appris l'humilité et la joie de vivre avec presque rien

Même si tous les Béninois ne sont pas francophone, il suffit de sourire pour communiquer

Le village ABDD m'a conquis par sa quiétude et son confort. Le réveil ensoleillé au son du frottement des palmes de coco qui servent de balai à feuilles, manié avec tant de nonchalance par ces petites mamans, une brindille entre les dents ou leur dernier né sur le dos, entre 2 pauses casse-croute qui vous accueillent avec un grand sourire quand on sort de notre case (avec encore la trace de l'oreiller sur la joue) pour aller prendre le petit déjeuner sous la case à palabre . Là, Epiphane, en toute discrétion, aura pris soins de déposer sur les grandes tables en bois tout le nécessaire pour une collation matinale reconstituante.

Puis c'est le départ pour une journée riche en découverte en tout genre, tout est bon à prendre, visite en barque de Ganvié, magnifique et étonnante cité lacustre, balade en Zem (les motos béninoises)pour traverser les villages avoisinants par des chemins aussi chaotiques qu'improbables... mais quel pied! Il y a aussi le temple des pythons, les marchés, la porte des esclaves, les histoires de croyance vaudous qui effrayent tous les européens mais quelques béninois aussi, et les enfants sur le bord des routes et chemins qui crient à notre passage "yovo yovo!" et à qui nous faisons signe.

Bref que des choses simples qui n'apportent de bonheur que si elles sont vécues au moins une fois.....

Merci à toi Bénin pour ces moments inoubliables

 

 

 

BONOBO

 

Pour ma troisième escapade à Gbovié, je m’étais promis d’y emmener toute ma petite famille afin de leur faire partager le plaisir de se retrouver dans notre village ABDD ou j’ai eu tant d’émotions à chaque voyage.

Sylvie n’ayant pu se libérer de ses contraintes professionnelles c’est donc avec Emile et Fréderic  (29 et 26 ans) que j’ai pris l’avion en compagnie de huit autres compères et amis de l’association ABDD.

C’était une expérience totalement nouvelle pour eux qui n’avaient encore pas eu la chance de voyager en Afrique, et extrêmement émouvante pour moi du fait de passer ensemble des moments privilégiés de travail, de partage, de musique, de rires avec mes deux garçons.

 

D’accord, il m’arrive de ronfler la nuit en Afrique et alors……C’est la chaleur….

 

Notre village ABDD est le lieu idéal pour passer des moments riches et privilégiés en famille, immergés dans un petit hameau béninois, au contact direct avec les populations avec  qui nous entretenons des relations conviviales d’échanges de culture.

 

Sa capacité actuelle de l’ordre d’une quinzaine de personnes permet d’organiser des activités totalement personnalisées pour des petits groupes.

 

Chacun au village peut s’occuper comme il l’entend, soit en développant et valorisant les équipements existants par des activités manuelles ( menuiserie, maçonnerie, décoration, jardinage, cuisine……) ou en allant à la rencontre des habitants qui ne refusent jamais le contact et se donnent le temps de l’échange, du palabre, des danses et des chants…

 

Notre précieuse notion du temps passé n’a ici que peu de valeur, c’est le temps des sourires, des gentillesses, des discutions sans fin qui n’a aucune valeur comptable et  qui bouscule gentiment notre mode de vie à tel point qu’on ne revient pas le même…

 

Je ne parlerai pas des superbes sites à visiter à proximité du village : bord de mer à OUIDA, village de potiers, lagunes, lacs, cités lacustres qu’il nous est proposé de visiter en 4X4 ou plus traditionnellement en zems (petites motos chinoises de 125cc) mais chaque déplacement est aussi et avant tout l’occasion de rencontrer des personnages nouveaux emplies d’humanité et avides d’échanges.

 

Voilà, sans oublier, l’école locale, la maternité ou nous faisons toujours une halte afin de saluer le travail des hommes et des femmes qui contribuent à l’éducation et à la santé de tous et apporter à notre mesure autant que possible notre soutien pour faire avancer leur projet.

 

Merci à PIO notre directeur de village pour sa disponibilité de tous les instants, ses conseils et à EPIPHANE notre cuisinier, pour ses préparations copieuse, toujours soignées avec de bons produits locaux très frais.

 

Je n’ai pas été surpris par l’attitude de mes garçons qui ont pris je pense beaucoup de plaisir au contact des enfants et des jeunes adultes du village…

 

La musique est un vecteur, source d’échange.

 

Ils  ont eu comme nous tous énormément d’émotions lors de la fête de l’eau ou nous avons mis en service les pompes permettant aux familles à proximité de notre village d’accéder à l’eau potable.

 

 Ils ont pu juger de la valeur de l’eau pour les villageois, et l’importance même de cette action au vu du bonheur affiché des porteuses d’eau.

 

BONOBO puisque c’est ainsi …….

En voir plus

© 2019 Association Aux Bonheurs de Dan

Contact : info@auxbonheursdedan.fr

Adresse : Aux Bonheurs de Dan, 11 Chemin du Château, 06330, Roquefort les Pins, France

 

logo-blanc-mavr.png
AFPA Formation Professionnelle
Electricienssansfrontières-blanc.png

Partenaires de l'Association